Comprendre le fonctionnement des ampoules rétro

Comprendre le fonctionnement d’une ampoule rétro peut nous aider à mieux l’utiliser et à sélectionner avec plus de précision les objets que nous voyons en boutique. En l’occurrence, je pense qu’il est important que les consommateurs connaissent les bases de fonctionnement d’un dispositif lumineux, qu’il soit rétro ou plus contemporain.

Dans cet article, je vais commencer par vous expliquer comment nos ancêtres faisaient fonctionner une ampoule à incandescence.

Toutefois, il est important de rappeler que ce type d’ampoule n’est plus commercialisé aujourd’hui et est remplacé par la technologie LED qui respecte les normes environnementales en vigueur…mais cela n’empêche pas les constructeurs de vendre des ampoules rétro avec la technologie de notre époque !  

Les ampoules rétro font leur grand retour dans les boutiques spécialisées et les sites Internet de décoration d’intérieur. Dans notre catalogue en ligne, vous pourrez sélectionner l’ampoule vintage qui correspond le mieux à vos goûts, il en existe dans toutes les formes et pour tous les budgets.

Qu’est-ce qu’une ampoule incandescente ?

Cette première question me paraît essentielle. Une ampoule rétro est généralement une ampoule avec le design des anciens modèles, qui étaient tous équipés d’un filament incandescent.

Autrement dit, lorsque le courant électrique passait, il entrait en contact avec la base de l’ampoule. Ce contact chauffait le filament de tungstène présent dans l’ampoule et créait une incandescence, c’est-à-dire une chaleur générant de la lumière.

Ainsi, quand on parle des ampoules rétro à incandescence, il est fait mention de ce procédé technique qui a accompagné près d’un demi-siècle les utilisateurs d’ampoules électriques.