L’ampoule incandescente a des avantages et des inconvénients

La fois dernière, je vous ai rappelé quels étaient les avantages et les inconvénients de l’ampoule à incandescence. Elle était idéale pour éclairer les petits espaces, la couleur de sa lumière était chaude et agréable, elle n’était pas chère à produire et ne contenait pas de produits toxiques pour l’organisme.

Cependant, sa consommation d’énergie était importante et sa technologie utilisait la chaleur pour générer de la lumière, ce qui pouvait présenter des risques d’incendies assez importants pour soi et son environnement.

Aujourd’hui, l’ampoule rétro commercialisée sur notre plateforme en ligne a tous les avantages sans les inconvénients car elle embarque avec elle la technologie LED qui ne chauffe pas et qui consomme très peu.

Comment fonctionne l’ampoule à incandescence ?

Pour générer de la lumière, une ampoule à incandescence doit envoyer un courant électrique à travers un filament, c’est un matériau dit résistif qui brille avant d’atteindre un point de fusion.

Généralement, la couleur rouge est atteinte quand le filament a une chaleur de 525°C et à cette température la plupart des matériaux fondent. Mais l’ampoule à incandescence est équipée d’un filament en tungstène qui résiste à une chaleur pouvant atteindre 3422°C.

D’autres matériaux peuvent supporter une telle chaleur tels que le tantale, le molybdène ou encore le carbone.

Comment le filament peut-il générer de la lumière ?

Le courant qui passe à travers le filament de l’ampoule va générer de la chaleur, cette incandescence produit un rayonnement thermique de couleurs différentes jusqu’à générer une brillance jaune-orangée.